logo-article

Le cuirassé Potemkine

Pablo Auladell

« Le crime se prépare et la mer est profonde Que face aux révoltés montent les fusiliers ».

La bande dessinée Le cuirassé Potemkine est un hommage au film de Serguei Eisenstein.

Œuvre muette de 1923 qui est une référence du film de propagande.

Ce film a été réalisé pour célébrer le 20ème anniversaire de la Révolution Bolchévique.

 

 

Bande-annonce Le Cuirassé Potemkine - Combo Blu-ray + DVD - Version restaurée

 

Le récit : 1905, l’insurrection sur le cuirassé – due à des conditions de vie déplorables – débouche sur la répression du pouvoir en place et la violence s’étend même dans le port d’Odessa.

 

La flotte tzarine est envoyée pour mater le Potemkine.

 

Mais comment le dit Jean Ferrat :

« Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade

Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint

Mon frère, mon ami, je te fais notre alcade

Marin ne tire pas sur un autre marin ».

 

Le symbole de la lutte des classes se met en place.

Cuirassé Potemkine (Le)

Dans sa bande dessinée, Auladell respecte la narration du film et même les séquences, les cadrages, les plans et l’image.

Le graphisme est magnifique, les couleurs oscillent entre le blanc lumineux, le noir appuyé.

Le tout pour un rendu intense et symboliquement très puissant.

Très belle bande dessinée.

 

«Le cuirassé Potemkine»

A emprunter à la BML :

Le cuirassé Potemkine de Serguei Eisenstein.

 

Jean Ferrat réédition d’un enregistrement de 1965

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *