logo-article

Le cœur converti

Stefan Hertmans

Roman d’amour et d’histoire au Moyen Âge

Le point de départ de ce roman est l’installation à Monieux (Vaucluse) de l’écrivain belge Stefan Hertmans, où il a entendu parler d’un trésor. Ses recherches à ce sujet le conduisent sur la trace d’un manuscrit de Cambridge, retrouvé au Caire dans une guenizah et attestant de la preuve de l’existence d’une certaine Hamoutal. A partir de là, son imagination va entrer en scène pour combler les lacunes de cette fascinante histoire …

XIème siècle. Adélaïs Vigdis, fille de Normands, décide d’abandonner la religion chrétienne pour suivre David Todros, fils du grand rabbin de Narbonne. Le couple vit sereinement quelques années dans le village de Monieux, jusqu’à la première croisade menée par Raymond de Toulouse en 1096 et le pogrom du village qui déclenche la folle odyssée de la jeune femme, rebaptisée Hamoutal, à travers différentes villes du bassin méditerranéen.

L’originalité de la construction réside dans la discontinuité du récit, engendré par la présence -modérée- de l’auteur qui intervient pour préciser la genèse de l’écriture et établir une correspondance entre passé et présent, notamment sur la topographie des lieux traversés par Hamoutal. La trame romanesque dominante est captivante et sublimée par l’abondance d’informations historiques érudites

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *