logo-article

La vague

Suzy Lee

Un album sans parole, lumineux, vivifiant, plein de malice et de pétillance, comme le trille insolent d’une valse de Chopin.

Une fillette au visage mutin court pieds nus sur la plage et vient se poster en bordure des vagues. Curieuse, elle observe, hésite, provoque, recule. Seule une cohorte de mouettes passablement couardes assistent d’un air maussade à ses atermoiements face à l’inconnu : peur, désir, défi, plaisir, crânerie… Avant de l’abandonner en pleine déroute et de s’enfuir à tire-d’aile.

 

Induite par le format à l’italienne, la lecture se fait par double-page. A gauche, la fillette et les mouettes croquées au fusain d’un geste vif et expressif, à droite, la mer brossée à l’acrylique en bleu et blanc. Tout le jeu se fait autour de la pliure, séparant ces deux univers et ces deux techniques, mais qui peu à peu s’affrontent, s’infiltrent et se conjuguent avec jubilation. Le bleu finit par envahir tout l’espace, inondant tout, avant de révéler sur le sable ses coquillages enfouis.

 

Un ballet rafraîchissant. Eclaboussures assurées !

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *