logo-article

La recomposition des mondes

« Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend »

Dans cette BD le dessinateur/anthropologue Alessandro Pignocchi est un reporter en immersion à Notre Dame des Landes. Il nous raconte avec beaucoup d’humour et d’intelligence la ZAD, ses habitants, leur vie, les violences policières.

Mais surtout, il nous donne à comprendre qu’au-delà du combat contre l’aéroport, c’est un véritable projet de société qui est défendu ici, une société composée de personnes de toutes origines sociales qui ont pris conscience d’habiter un territoire commun, un territoire qu’ils cherchent à partager au mieux, entre humains et non-humains : face aux incohérences dévastatrices de notre monde, Il s’agit d’œuvrer à sa recomposition en partant du postulat de base que « la nature n’existe pas », que le concept de nature est une création occidentale récente et qu’ainsi « la protection de la nature telle que notre société la voit apparait comme le prolongement de son exploitation ».

Ce témoignage fort d’un nouveau rapport au monde est porté par de superbes illustrations en aquarelle qui font de cette BD une œuvre remarquable.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *