logo-article

La Nature exposée

Erri de Luca

Comment altérer une statue de maître quand on ne se sent pas sculpteur ? Comment sculpter le Divin quand on n’est qu’un homme ?

La Nature Exposée d’Erri de Luca nous entraîne sur les pas d’un montagnard passeur de réfugiés. Exilé de ses montagnes, l’homme est embauché sur la côte en qualité de sculpteur pour restaurer une statue du Christ crucifié. L’affaire n’est pas simple. Il s’agit d’ôter un drapé que l’Eglise avait fait ajouter sur cette statue afin d’en masquer la nudité, et de reconstruire cette partie de l’anatomie qui avait ainsi été dérobée aux regards.

Sous des dehors de parabole biblique, ce très court roman est le lieu d’une réflexion sur le Sacré et le Profane, mettant en discussion trois figures religieuses, toutes détentrices d’une certaine sagesse, autour de la signification de cette statue et de la notion de compassion.

À travers l’humilité et l’humanité de ce sculpteur, l’auteur se met en scène et s’interroge sur le processus créateur et le rôle de l’artiste. Un roman court, intelligent et lumineux.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *