logo-article

La bride

Eloïse Decazes & Eric Chenaux

Eloïse Decazes (chanteuse du duo Arlt) et Eric Chenaux ( guitariste passé par le label Constellation), mêlent folk d’avant-garde et chanson médiévale, injectant le répertoire traditionnel dans une veine contemporaine que ne renieraient pas Gavin Bryars ou Meredith Monk.

Armé de ses seules guitares subtiles et pédales aux effets confondants, Chenaux tisse une trame fantastique, faite de brume et de soie, parcourue de sons étranges, drones, corne et vielle, dans une ambient-folk et psyché-minimal envoûtante. Decazes chante des histoires du fond des âges, souvent terribles, imprimant aux chansons une scansion douce, un balancement de danse hypnotique.

Non pas un énième disque de folk languide, mais une façon inédite, quasi expérimentale, de lier le patrimoine chanté au présent de la musique avec tact et grâce, aussi loin des vapeurs New-Age que du folklorisme rassis.
Trouvères futuristes, Decazes et Chenaux cheminent sur la voie d’une réinvention des musiques anciennes, à la recherche selon leurs propres termes d’un « merveilleux [qui] n’était pas séparé du quotidien
Leur démarche évoque le très beau  La maison sous les eaux de Facteurs Chevaux, précédemment chroniqué ici. Ces disques seraient-ils les prémices d’un renouveau du folk en français ?… à suivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *