logo-article

ILLUSTRATED PEOPLE

- Archive of modern conflict / RVB Books -

Thomas Mailaender (1979-….)

Illustrated people a remporté le prix du livre de l’année à la 4e édition du prix du livre « Paris Photo – Aperture Foundation Photobook Awards ».

Il y a du mordant dans le livre de Thomas Mailaender. Cet artiste aux œuvres protéiformes (collage, photographie, installation…) ouvre des portes inattendues et pertinentes.

Il propose ici un dialogue entre les images noir et blanc,  plutôt grises mates et presque fantomatiques de The Archive of modern conflict (ACM) et les photographies de sa propre création (couleurs vives sur papier brillant). La cohabitation de visuels très différents, en pleine page, en mosaïques, en double page… dégage une « inquiétante étrangeté ».

Ce livre, tel un grand cahier d’écolier est présenté sous une jaquette en plastique rouge transparent, en écho au rouge des corps morcelés et brûlés par le soleil sur lesquels l’artiste a imprimé au moyen d’une lampe à UV les négatifs de The Archive of Modern Conflict.

 

Depuis le 16 novembre, vous pouvez emprunter ce livre dans le fonds des livres d’artistes en Salle arts & Loisirs de la Bibliothèque de la Part-Dieu.

La bibliothèque municipale de Lyon constitue une collection dense et originale de livres d’artistes depuis les années 90. La collection empruntable met en valeur les productions d’artistes confirmés mais aussi de talents émergents, que vous pourrez choisir à raison de 2, pour une durée de 3 semaines.

Rendez-vous à la bibliothèque de la Part Dieu, au département Arts et Loisirs.

 

« Conçus par des artistes qui font du livre un mode de création et de diffusion approprié à leurs intentions artistiques, les livres d’artistes sont pleinement de l’art tout en résultant de moyens d’édition contemporains. Ils se distinguent ainsi des catalogues et des livres d’art, car ils ne sont pas à propos de l’art mais ont par eux-mêmes un statut artistique (certains peuvent sans difficulté être qualifié d’ « œuvre d’art », d’autres résultent de démarches pour lesquelles cette notion tend à être obsolète). De même, ils se distinguent des livres de bibliophilie rares et précieux (livres illustrés, livres de peintres, livres-objets), car ils ne cherchent pas à esthétiser le livre à l’aide de pratiques et de conventions issues de l’artisanat ou des beaux-arts, mais visent plutôt à déplacer dans le contexte artistique les stratégies de l’édition et la culture du livre. » (Jérôme Dupeyrat in L’exposition des livres d’artistes, ou son impossibilité)

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *