logo-article

Hate

Smith, Adrian

« Préparez-vous à plonger dans plus de 200 pages d'un spectacle graphique à couper le souffle. »

« Ils violèrent leur Mère, la Terre, et l’immobilisèrent au moyen de chaînes de sorcellerie.

La lune prit feu; le soleil gela.

(…)

Les ères se succédèrent.

Quelques lignées humaines prirent un aspect monstrueux tandis que les autres périclitaient et devenaient bien vite les esclaves des premières. ».

Et un jour, « la plus abjecte des créatures » eût une vision. Il est temps que la quête commence, il faut sauver la Mère Nature.

https://i.gr-assets.com/images/S/compressed.photo.goodreads.com/hostedimages/1457270225i/18340786._SY540_.jpg

Hate est une bande dessinée coup de poing. Son graphisme est une claque esthétique où le sombre du trait se lie au lugubre du récit.

http://www.yozone.fr/IMG/jpg/hate_adrian_smith-560.jpg

https://cdnb.artstation.com/p/assets/images/images/000/216/157/large/adrian-smith-hate-sculpt1a-painted.jpg?1443928457

 

 

 

 

 

 

 

 

https://cdnb.artstation.com/p/assets/images/images/000/216/135/large/adrian-smith-hate-prince3.jpg?1443929488

 

Tout n’est que guerres et destructions.

 

https://cdna.artstation.com/p/assets/images/images/000/216/118/medium/adrian-smith-cohv1048-49-done.jpg?1411409740

 

Adrian Smith, un artiste réputé dans l’univers des jeux de rôle, signe, ici, une œuvre de « Dark Fantasy » sans concession et d’une beauté graphique remarquable.

 

A la lecture de cette bande dessinée, il vient à l’esprit quelques références, comme cette oeuvre mythique : Le Grand Pouvoir du Chninkel ou encore Le cycle d’Elric de Michael Moorcock. A lire, de toute urgence.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *