logo-article

Les nouveaux méchants

François Jost

Etre méchant ou devenir méchant

« Meilleur est le méchant, meilleur est le film » Hitchcock

Le méchant, le vilain, le bad guy fascine dans les séries que ce soit Deadwood, Breaking Bad ou Dexter. François Jost, professeur au département Médiation Culturelle de la Sorbonne Nouvelle, analyse dans les nouveaux Méchants, l’évolution du personnage du méchant dans les séries américaines contemporaines.

Ce livre passionnant montre qu’à travers les séries étudiées, la société américaine, le rêve américain et le « self-made-man » sont décryptés dans différents contextes : fin des années 1870 dans le dakota du sud, Albuquerque au Nouveau-Mexique et Miami à notre époque. Ces séries racontent également une histoire revisitée du capitalisme versant violence et désillusion.

Les séries comme outils à explorer l’âme humaine, à mieux comprendre l’évolution du monde…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *