logo-article

Eyes in the center

Tobias

L'ami allemand Tobias Freund dessine au crayon de charbon un paysage techno désolé. Il pilote le drone qui nous fera survoler des ruines, puis nous y plongera.

L’album de Tobias est très narratif, tout en nuances sonores de gris, de noir. Soutenu régulièrement par une rythmique techno crasseuse, qui évite soigneusement d’être systématique, mais semble au service d’une vision (et n’est pas sans évoquer l’univers electro-cosmico-aquatique de Drexciya). Un voyage immersif dans l’obscure clarté, un album d’auteur.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *