logo-article

Eldorado

Cuvillier, Damien

Je retrouverai le muret où je te glissais mes poèmes, mes petits mots, "tes petits mots". Et en rentrant de l'usine, en passant les docks, je surprendrai de nouveau ta silhouette derrière la fenêtre.

 

D’un point de vue graphique, Eldorado est une bande dessinée réalisée à l’aquarelle d’où les couleurs  effacées, un peu ternes qui procurent au dessin une lumière particulière. Ceci rend hommage au côté historique du récit.

Le cadrage est éclaté suivant le mouvement de la narration.

Cette bande dessinée n’est pas statique, c’est un voyage de la pensée tout autant que géographique.

Damien Cuvillier est un peintre accompli, ces planches muettes ont une forte intensité sociale, poétique, humaine, écologique.

Le récit raconte une lutte syndicale aux USA -au XXème- qui se termine, symboliquement et dramatiquement, en Amérique Latine dans la forêt tropicale.

Marcello, ouvrier poète amoureux quitte, malgré lui, son calvaire américain pour en découdre sur un chantier sauvage en pleine jungle.

 

Récit puissant sur l’humanité diverse et sur la mère nature.

Le constat est une alarme effroyable sur l’exploitation des hommes entre eux et sur le pillage des ressources naturelles sans retour possible.

Et conjointement, la notion de retour pour Marcello est, aussi, un problème car endetté il ne peut revenir chez lui retrouver sa belle et tendre demoiselle.

Eldorado est un magnifique livre de 172 pages à découvrir d’urgence.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *