logo-article

Cradle to the Grave

Cary Morin

Un homme, une guitare et une voix pour un album de Country Blues roots

 

 

Dans le Blues tout a été fait, dit, expérimenté, croisé et mélangé. Ceux qui retiennent l’attention sont ceux qui possèdent ce petit quelque chose de différent. C’est le cas de Cary Morin. C’est le quatrième album de cet amérindien du Montana (Crow) qui accompagna longtemps Pura Fé. Muni de sa seule guitare acoustique et utilisant le finger picking, Cary Morin offre une magnifique réappropriation du Country Blues mais aussi des musiques américaines populaires (Bluegrass, Folk, ou encore Amérindienne…) dont une reprise de Prince. Une voix chaude, puissante, moderne et très expressive qui prend aux tripes font partie de ses atouts, (en plus de sa grande maîtrise guitaristique). On sent que l’homme a de l’expérience et qu’il connait bien son boulot. Au final rien de nouveau sous le soleil, mais un talent certain pour interpréter le Blues et charmer l’auditeur.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *