logo-article

Cool school : The Music of Michael Franks

Leo Sidran

Un disque délicatement jazzy et légèrement nostalgique

 

Dans les années 70’ Michael Franks était un roi. Il régnait sur les ondes FM mondiales, en composant une musique à la croisée du smooth jazz, du folk-rock californien et de la bossa brésilienne. Ses albums parfaitement produits, arrangés et interprétés mettaient en valeur sa voix médium et des mélodies calibrées pour un public adulte et instruit sur un tempo moyen. Quarante ans après Leo Sidran réinterprète les chansons du californien. Il ne révolutionne aucunement la formule gagnante et possède même un timbre de voix très similaire à celle de son aîné. Comme pour les compositions originales le chant feutré et délicat est légèrement en retrait, laissant une grande place aux instrumentistes de talents. Du déjà entendu, certes mais le charme fonctionne. A l’écoute on bascule dans un monde de grâce, de légèreté et d’insouciance, un disque parfait pour les soirées d’été. Pour quoi s’en faire la vie est simple et facile… passe-moi un cocktail.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *