logo-article

Complete string quartets

Boris Tishchenko

Grandi dans l’ombre amicale du géant Chostakovitch, le compositeur Boris Tischenko (1939-2010) n’aura jamais connu la renommée de son professeur, dont le legs musical et l’aura historique ont éclipsé beaucoup d’autres.

Son oeuvre, longtemps peu ou mal distribuée hors de Russie, nous parvient aujourd’hui sous la forme d’une intégrale des quatuors, une première. On y découvre une maturité immédiate, dès le quatuor n°1 écrit à 18 ans. Si l’empreinte du maître est évidente, on n’y trouve pas les larmes de sang ou les cauchemars burlesques de Chostakovitch.

Tour à tour sombres et étales, complexes et heurtés ou gracieux et allègres, les 6 quatuors déploient un ensemble riche et varié, indifférent aux modes de l’après-guerre. La rugosité y est sensuelle, la mélancolie rêveuse, et la forme inventive. Du n°1, court et liquide, au n°4, ample symphonie pulsée pour solistes, se découvre une belle page de la musique russe.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *