logo-article

Children of Alice

Children of Alice

Comme dirait l'autre...

L’important ce n’est pas la destination, mais le voyage. Ce cliché à se faire tatouer n’est pas dénué de vérité, surtout s’agissant du disque de Children of Alice.

Le projet est en quelque sorte la suite des aventures de Broadcast (stoppées en 2012 au décès de sa chanteuse et co-fondatrice Trish Keenan).

James Cargill et Roj Stevens s’associent à Julian House, tête du label Ghost Box et le trio construit des mondes sonores brumeux, hantés par les fantômes d’un passé reconstruit par l’imagination. Je vous perds ? C’est exprès.

Vous ne savez pas où vous en êtes, mais vous avez tout lu.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *