logo-article

Avec quelques briques

Application gratuite sur iPad ou iPhone

Cléa Dieudonné

Une application originale et très belle graphiquement, adaptée du livre du même nom de Vincent Godeau, destinée aux enfants à partir de 5 ans.

L’album papier pop up au départ se réinvente sur la tablette. Les pages en relief sont remplacées par des animations. Le lecteur est invité à participer tout au long de l’histoire : dessiner des briques (et non, des ronds ou des triangles), trouver la bonne clé pour ouvrir une porte, construire une maison de briques, créer une inondation…

Tout commence, par l’histoire d’un petit garçon qui ne mange que des briques. Grace à toutes ces briques ingurgitées, le garçon devenait de plus en plus fort de l’extérieur.  Ses muscles en témoignaient. Pourtant, des larmes coulaient de son œil. Mais, d’où pouvait provenir cette tristesse ? Le lecteur part à la découverte de la face cachée du personnage. Nous vous laissons découvrir la suite…

Le texte de l’histoire n’est volontairement pas lu par une voix, pour inciter les parents à accompagner les plus jeunes enfants dans cette découverte.

Il est possible de lire l’histoire en entière ou d’accéder aux parties préférées grâce aux chapitres. Le texte de l’histoire peut apparaître en français en anglais ou en néerlandais.

L’application se parcourt rapidement. Le lecteur est presque déçu d’arriver à la fin. Le thème des sentiments et de la tristesse est abordé avec poésie et finesse. L’enfant a le droit d’être triste de temps en temps. Mais pour alléger sa tristesse, le mieux est de la partager avec son entourage.

Cerise sur le gâteau, cette application initie l’enfant, sans en avoir l’air, aux principaux gestes de la tablette : dessiner un objet, pincer l’écran pour zoomer, faire glisser un objet, incliner la tablette, lancer un élément avec précision…

Alors qu’attendez-vous pour installer cette petite pépite sur votre tablette ou smartphone ? Il n’y a plus une seconde à perdre…

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *