Un pas vers l’indépendance ?

- par Département Civilisation

logo-article
Drapeau du Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste

La Nouvelle-Calédonie, une destination de l’autre coté du globe qui fait rêver. Mais derrière ses plages de sable blanc et ses eaux turquoises se cache une histoire de la colonisation différente. C’est en réaction à cette histoire que le 4 Novembre 2018, la population était appelée à se prononcer par référendum sur l’indépendance du territoire. Le non l’a emporté et la Nouvelle-Calédonie reste pour l’instant rattachée à la France.

Depuis l’époque du bagne sous Napoléon III, en passant par l’émergence des revendications indépendantistes Kanakes qui menèrent à l’épisode dramatique de la grotte d’Ouvéa, l’histoire calédonienne est dense et s’écrit parfois dans la douleur.

Il est donc intéressant de se pencher sur ce passé qui nous aide à appréhender le présent et le futur de l’île grâce aux parutions récentes sur le sujet:

 

La France aux antipodes de Frédéric Angleviel

De la Nouvelle-Calédonie à Kanaky de Michel Levallois

Les Calédoniens de Catherine C. Laurent

Un article dans le numéro 452 d’octobre 2018 de la revue l’Histoire

Les Collections de L’Histoire n°64, juillet – septembre 2014: « La « Nouvelle » : le bagne des antipodes »

Un  podcast à écouter sur France culture: Nouvelle-Calédonie: vivre ensemble 

A voir sur France ô: Nouvelle-Calédonie, histoire d’un destin partagé

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *