Vatanen orphelin

- Modifié le 25/10/2018 par FL

Ainsi Arto Paasilinna était bel et bien mortel. L’écrivain finlandais, dont la trogne semblait empruntée à un de ses personnages, est mort le 15 octobre à l’âge de 76 ans. Ses romans étaient toujours des petits régals de lecture, à la croisée des chemins de la fable, du fantastique , du polar et des grandes questions existentielles. Les titres de ses livres laissent déjà présager un réjouissant programme : Le meunier hurlant, La forêt des renards pendus, La douce empoisonneuse, Petits suicides entre amis, Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen, Le cantique de l’Apocalypse joyeuse, Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison, …

photo lièvre

Nous avouons un petit faible pour son premier roman paru en France en 1989 : Le lièvre de Vatanen, roman d’humour écologique où la vie moderne et absurde ne tient pas la route face à la grandeur et l’évidence de la nature. Vous allez bien nous manquer monsieur Paasilinna !

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *