Un lieu insolite : Cross Bones

- par Entshukdigubg

logo-article
Cross_Bones,_Southwark,_London,_September_2014 Wikipédia

Au détour d’une ruelle, en plein cœur de Londres, quelle ne fut ma surprise de découvrir une grille ou flottaient joyeusement de nombreux rubans . Ils symbolisent et portent les noms de celles qui sont enterrées là. Celles, oui, car derrière ces grilles, sont enterrées les célibataires, euphémisme pour désigner les prostituées qui vivaient à Southwark, dans le sud de Londres. Le quartier où se situe ce cimetière était un haut-lieu des maisons closes et théâtres autorisés par l’évêque de Winchester. Cependant, l’évêque ne fut pas tolérant au point de leur offrir un enterrement chrétien puisque le lieu n’est pas consacré. Les prostituées étaient d’ailleurs surnommées les « oies de winchester ». Le cimetière existe depuis la fin du moyen-âge et a été fermé en 1853 pour des raisons de salubrité. Depuis de nombreuses fouilles archéologiques ont révélées que les jeunes femmes enterrées ici étaient décédées de la variole ou de la tuberculose et présentaient de nombreuses déformations osseuses ainsi que  des carences en vitamine D.  Aujourd’hui, le cimetière est agrémenté d’un jardin et est géré par des bénévoles.  De nombreuses manifestations en hommage aux exclus de la société se déroulent en ce lieu . Ainsi, les oubliés de l’ histoire officielle ne le sont pas de la mémoire collective.

De nombreux écrits ont été inspirés  par Cross Bones : the Southwark Mysteries de John Constable

Southwark Mysteries

Et ce lieu si proche de la City suscite la convoitise des promoteurs immobiliers, d’ où une pétition pour le sauver : gopetition.com

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *