Lip : quarante ans de publications

- par Robin

logo-article
Pixabay

A l’occasion de la sortie du livre Pourquoi ont-ils tué LIP ?, penchons-nous sur une affaire qui génère un véritable engouement médiatique et éditorial depuis quarante ans.

En 1973, les ouvriers de l’entreprise horlogère de Besançon sont victimes d’un plan de licenciement ; des manifestations sont organisées partout en France et l’usine est occupée. Après une tentative de reprise, elle dépose le bilan en 1976. Un an après, les ouvriers regroupés en coopératives reprennent l’entreprise. Depuis, Claude Neuschwander, son PDG, ne cesse d’être tenu pour responsable de la liquidation.

L’affaire est devenue un symbole, le conflit social le plus médiatisé de l’après-68,  un tournant politique pour les organisations syndicales et une expérience réussie d’autogestion.

On a beaucoup écrit sur LIP, peut-être pour tenter de déceler les raisons d’un  fiasco… et d’une réussite.

A lire dans la presse :

Lip : les braises étaient déjà présentes quand a éclaté le conflit de 1973 (Libération)

Dans le Doubs, Lip rejoue la montre (Libération)

L’affaire LIP remonte le temps (Le Monde)

Lip : « C’est possible, on fabrique, on vend, on se paie » (France Inter)

Dans nos collections : 

Des livres

Lip : 100 000 montres sans patron (François-Henri de Virieu), 1973

Patron, mais : entretiens avec Bernard Guetta (Claude Neuschwander), 1975

La première enquête de terrain réalisée par un journaliste du Nouvel Observateur.

LIP : vingt ans après 1973-1993 : propos sur le chômage (Claude Neuschwander), 1993

Claude Neuschwander : une vie de militance(s) (Claude Neuschwander), 2011

Témoignage de l’auteur sur son action militante politique et syndicale, son rôle dans la vie économique française depuis les années 1950.

Lip, des héros ordinaires (Laurent Galandon), 2014

Une bande-dessinée qui raconte l’occupation de l’usine horlogère par les ouvriers. 329 jours de lutte racontés à travers le prisme d’une ouvrière.

C’est possible ! Une femme au coeur de la lutte de LIP (Monique Pitton), 2015

L’auteure retrace dans un journal le combat des employés pour défendre leurs droits, et dépeint son quotidien, d’avril 1973 à janvier 1974.

Des films 

Puisqu’on vous dit que c’est possible (Chris Marker), 2006

Un documentaire du célèbre réalisateur sur la lutte de 1973.

Fils de Lip (Thomas Faverjon), 2007

Tourné à Besançon, le film met en regard les films militants de l’époque avec des points de vue actuels, en s’attachant aux témoignages de femmes qui de bonne heure – comme le montrent les vidéos de Carole Roussopoulos – ont exprimé des critiques sur la conduite de la lutte.

Les Lip : l’imagination au pouvoir (Christian Rouaud), 2007

Trente après, Christian Rouaud fait revivre cette épopée en donnant la parole aux acteurs de ce rêve collectif. Son film montre la force de ce combat dans l’imaginaire social et, à ce titre, éclaire tout un pan de notre histoire récente

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *