Disquaire Day

La BML fête le vinyle

- par Département Civilisation

A l'occasion de la 6ème édition du Disquaire Day à Lyon, ce samedi 22 avril, 11 disquaires indépendants ainsi que le département musique de la BML s'associeront afin de promouvoir l'objet vinyle et la diversité de la création musicale... Au programme de la journée : des éditions ou réeditions de 45 et 33 tours évidemment limitées, une exposition de pochettes vinyles ultra-collectors, des concerts et un dj mix de toute beauté !

disquaire day lyon 2017
disquaire day lyon 2017

Aujourd’hui d’envergure internationale, le Record Store Day est à l’origine une initiative qui nous vient des Etats-Unis. Créé en 2008, afin de relancer l’activité en berne des disquaires indépendants, la première édition regroupa 700 boutiques participantes. En 2010, c’est plus d’un millier de disquaires qui y prennent part. Le concept va ensuite s’étendre au Canada, en Australie et en Europe dès 2009. Il arrive en France en 2011 sous le nom de « Disquaire Day » initié par le CALIF – Club Action des labels indépendants français – (sur la naissance du Disquaire Day,  lire l’article de son prinicpal promotteur – David Godevais – dans l’exigente et excellente revue Delta T).

 

Le Record Store Day nait dans un contexte généralisé par une diminution du nombre de disquaires dans le monde. Le support vinyle est alors délaissé depuis de nombreuses années au profit du CD, qui lui-même est mis à mal par l’arrivée du numérique (téléchargement, streaming…) et la grande distribution. Cet événement  est devenu une journée majeure pour les disquaires et plus largement pour la musique enregistrée à travers le monde.

Des audiophiles vinylmaniaques nous parlent de leur amour du microsillon :

 

 

Le jour J, des vinyles en édition limitée, voire inédits, sont vendus chez les disquaires partenaires qui proposent aussi diverses animations ou showcases. Les vinyles proposés concernent des artistes d’envergure nationale, voir internationale, tout comme certains groupes dit « de niche » mais qui possèdent un public fidèle et actif.  Au programme de cette année des enregistrements inédits de Monk, des live de Bowie ou du Boss, édités pour la première fois . Côté culte et « underground », le « Pressed for Time » bijou power pop de John Scoggins, ou l’album éponyme de Madrigal -rareté psyché de 1971 –  édité pour la première fois en vinyle..(tous les inédits et réeditions de cette année sont annoncés sur le site Disquaire Day France).

 

 

Au niveau local Grand Bureau (réseau régional des acteurs musiques sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes et porteur de l’événement à Lyon) invite cette année la Bibliothèque municipale de Lyon et son département Musique sur le village accueil du Disquaire Day, au slow café Sofffa (1er arrdt).

 

Largement investi dans la création musicale de l’agglomération par la constitution d’un fonds de conservation, l’organisation de concerts d’artistes émergents, l’animation d’un facebook, des partenariats avec les disquaires, labels ou salles de concerts…le département Musique de la BML profite donc de cette occasion pour organisé un hors les murs. Ce samedi 22 avril, de 10 h à 18h, nous vous proposerons donc : l’écoute de cd et de vinyles « coup de coeur » (grâce à un matériel probablement unique à Lyon), un dj-mix de productions locales, une exposition de pochettes sélectionnées parmi ses quelques 80 000 microsillons, des revues et livres à consulter, tout ça dans une ambiance détendue et cosy.

Un ptit avant goût de la journée qui vous attend commenté par un disquaire, un vrai :

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *