A redécouvrir

Beautiful Garbage – Garbage

- par département musique

Garbage, le groupe américain au son typique, mélange de rock, de musique électro et de pop, formé en 1994 autour de la chanteuse écossaise Shirley Manson avec Butch Vig, Duke Erikson et Steve Marker est revenu avec un nouvel album en juin 2016. L'occasion pour nous de réécouter les précédents albums et plus particulièrement Beautiful Garbage.

th
th

C’est en 2001, que sort le troisième album du groupe, Beautiful Garbage, et la voix de Shirley Manson y est plus sûre, plus pure que sur les précédents. Les treize chansons qui le composent offre une grande diversité de styles, de tempos et d’atmosphères. Il reste d’ailleurs à ce jour, l’album le plus éclectique du groupe, chaque morceau explorant un univers musical particulier ; il est aussi celui dont les textes sont les plus sombres.

Bien sûr, quelques titres  comme shut your mouth, le  premier morceau, ou, silence is golden restent dans la lignée des  albums précédents, mais rapidement, nous sommes surpris par des sonorités inhabituelles chez Garbage. Les guitares saccadées et la rythmique électro  d’androgyny, par exemple ou bien  nobody loves you, un titre aux allures trip hop ou encore  can’t cry these tears  et son côté soft-rock, particulièrement réussi. Ne passons pas non plus  à côté de so like a rose une merveilleuse ballade tout comme cup of coffee qui surprend par tant d’émotion et de mélancolie, sentiment renforcé par les violons. Bref, un album à redécouvrir qui prouve que Garbage est capable de faire autre chose que le « gros son » auquel ils nous ont habitués !

voir dans le catalogue

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *